POUR DES "PTITES" INFOS JOURNALIERES,CONSULTEZ LE FIL D'ACTUALITES TWITTER A GAUCHE DU FORUM.
SUR LE "PORTAIL",CLASSEMENTS DES DIFFERENTS CHAMPIONNATS EN EUROPE.

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Dim 9 Aoû - 22:51

Les Fous sur Twitter.


Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Partagez
avatar
david le rouche
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1782
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 40
Localisation : Corbais

Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Message par david le rouche le Lun 31 Aoû - 15:17

À le voir là, tassé dans son siège comme s’il avait à supporter, seul, toute la misère du monde, Daniel Van Buyten trahissait, en ces secondes, le même écœurement que celui qui avait gagné tous les fidèles du Standard.

Seule différence avec ces supporters meurtris, blessés et surtout déçus tout autant par les chiffres du marquoir que la manière dont ces derniers avaient été façonnés, Van Buyten n’a pas jugé bon, en fin de rencontre, de tourner le dos à la pelouse. Un geste fort, celui-là, posé par les fans les plus aiguisés du Standard, car il témoigne d’un ras-le-bol qui ne date pas d’hier, mais qui remonte quasiment à la prise du pouvoir par Roland Duchâtelet. Allez en effet faire comprendre à ces supporters comment leur ex-président a pu tirer des bénéfices plantureux de son passage au club alors que sur un plan sportif, le niveau de l’équipe n’a cessé de décroître, au point de subir, comme ce fut le cas hier à Bruges, une défaite historique.

Car si pour une équipe, un accident est toujours possible, si personne, même Barcelone, n’est à l’abri d’un off day total, dans la gifle subie par le Standard à Bruges, il y a plus qu’un simple jour sans. Il n’y a tout simplement plus l’ombre du talent qui est censé habiter un club comme le Standard, pas davantage cette rage de vaincre qui a si souvent fait sa force et certainement plus cet esprit solidaire qui peut masquer certaines grosses lacunes techniques ou tactiques. Soyons sincères, à l’exception d’un Trebel, d’un Brüls et d’un Knockaert, c’est le grand vide au niveau créatif, un vide comme on l’accepte, et encore, dans des formations sans réelles ambitions du genre de Beveren, OHL ou Mouscron. Des clubs qui risquent de devenir les proches… voisins du Standard au classement général si la nouvelle direction ne sort pas de son chapeau un ou deux défenseurs capables de gérer la pression, un médian à la passe tranchante et un attaquant rapide et réaliste comme l’était Ezekiel.

Sans ces acteurs-là, la pièce Standard continuera à multiplier les bides, elle qui a déjà perdu sa place sur la scène européenne et qui n’est plus loin de la perdre sur la scène belge. Car il serait étonnant que Sclessin continue à jouer à guichets fermés si le spectacle proposé se limite à essayer de survivre dans la colonne de droite du classement général. Bienvenue donc au successeur de Muslin, mais qu’il sache que le chantier qui l’attend est… éééénorme !

(Source DH)
avatar
david le rouche
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1782
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 40
Localisation : Corbais

Re: Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Message par david le rouche le Lun 31 Aoû - 17:45

LE CHANGEMENT

Pour une question de secondes, le champion gantois reste la seule équipe invaincue de Pro League. Grâce à Depoître, auteur de tous les buts des Buffalos à l’exception des pénalties depuis le début de saison. Mais aussi grâce au coaching de Vanhaezebrouck.
Bloqué par des Malinois très bien disposés par Jankovic, Hein a choisi de finir la rencontre avec les muscles de Coulibaly à côté d’un Depoître devenu déménageur des surfaces dans le money time. Un recours au power play pas franchement poétique pour l’équipe aux automatismes offensifs les mieux rodés de Belgique, mais une stratégie efficace : un long ballon de Johansson, un duel aérien gagné par Coulibaly, et voilà Depoître seul devant le but pour arracher un point.
Pour ceux qui en doutaient encore, Vanhaezebrouck a plus d’une corde à son arc. Il paraît même que son carquois déborde.


LA PHRASE


  • Vanderhaeghe : « Quinze équipes sont jalouses de notre jeu »

La défaite face au Essevee n’y change presque rien. Ostende reste la hype du début de saison, l’équipe qu’il faut avoir vu jouer pour un mois d’août réussi. Même le modeste Yves Vanderhaeghe n’hésite d’ailleurs pas à affirmer que tout le monde voudrait jouer comme lui.
Pourtant, le jeu d’Ostende n’a rien de révolutionnaire. Le casting est simplement réussi. Cyriac et Akpala apportent ce qu’il manquait au KVO l’an dernier alors que Rozenhal stabilise une défense parfois trop versatile voici quelques mois. Capon complète un onze de choix, qui sait écarter le jeu à merveille pour se créer des espaces et permettre aux offensifs de faire la différence en un-contre-un. Le jeu n'est pas imprévisible, ce sont les joueurs qui le sont.
Des idées basiques mais efficaces qui rappellent le Standard de Luzon et son quatuor offensif intenable… jusqu’à ce que Francky Dury passe par là. Une nouvelle fois, l’homme fort du stade Arc-en-Ciel a trouvé la recette pour couper les jambes d’une équipe intouchable.


LA STAT’

384 minutes se sont écoulées depuis le but de Dieumerci Ndongala face à Lokeren. Un mois plus tard, Charleroi n’a toujours pas retrouvé le chemin des filets, lâché par une division offensive orpheline de Tainmont et en pleine crise de croissance.
La saison dernière, les Zèbres étaient attentistes et cyniques. Le système de Felice Mazzù ressemblait à un 4-4-2 où Kebano avait la liberté de tourner autour de l’attaquant tandis que Tainmont et Ndongala fermaient les couloirs en perte de balle avant d’y mettre le feu avec le ballon. Un rôle que remplissent aujourd’hui, dans un registre semblable, Edmilson et Dompé à Saint-Trond. Rigoureux derrière, vertical devant.
Sauf que Charleroi ne peut plus attendre. Parce que les Zèbres sont attendus. L’adversaire ne se désorganise plus démesurément face à des Carolos privés d’espace. Kebano pouvait parfois sauver les apparences dans ce cas de figure, mais son départ rend l’équation plus complexe à résoudre. Parce que devant, Pollet rappelle chaque semaine qu’il a besoin d’espaces à exploiter pour être un attaquant comblé.

LES BONS ÉLÈVES

Le début de saison en demi-teinte de Malines et la prestation étincelante de Mats Rits face à Gand le laissent encore dans l’ombre. Pourtant, Rafal Wolski est l’un des hommes à suivre de ce KaVé. Le Polonais alterne dribbles vifs et passes pleines de flair avec justesse et élégance. Se promener entre les intransigeantes lignes gantoises n’est pourtant pas donné à tout le monde.
Stijn Vreven a encore frappé. Le coach de Waasland-Beveren aurait pu se contenter d’un nul dans le derby du pays de Waes, mais il a laissé Langil, Emond et Gano sur le terrain lorsqu’il a sorti Vanzo du banc. Un rush final très offensif qui a porté ses fruits, Langil trouvant l’ouverture dans une défense de Lokeren désorientée.

LES CANCRES

Dino Arslanagic a, à juste titre, été pointé du doigt lors du naufrage rouche au Jan Breydel. Mais est-ce lui qui dirige la défense ? La hauteur de la ligne arrière sur les deux premiers buts brugeois, sans pressing sur Vazquez puis Duarte et avec la vitesse de Diaby et Vormer comme menaces, on ne voit même plus ça en provinciales…
En parlant de défense low-cost, que dire de celle de Westerlo face à Anderlecht ? Sur les deux premiers buts, les Campinois sont deux fois plus nombreux que les Mauves aux abords des seize mètres, mais regardent jouer Defour et Tielemans. Face à de telles déconcentrations individuelles, le système en miroir bâti par Van Veldhoven en fonction de l’adversaire affiche de criantes limites.
avatar
Loupnoir
Admin
Admin

Messages : 5465
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : ANDERLECHT

Re: Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Message par Loupnoir le Lun 31 Aoû - 17:52


Note positive en bord de Meuse,le nouvel entraîneur,ne pourra faire pire...
avatar
Un rien Cynique
Posteur Diablotin
Posteur Diablotin

Messages : 70
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 45
Localisation : Oman

Re: Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Message par Un rien Cynique le Lun 31 Aoû - 18:06

Et maintenant ?
 
Déroute, déconvenue, débandade, rameling, correction, déculottée, déconfiture, naufrage, faillite, débâcle, dans ces cas-là, le dictionnaire des synonymes est de sortie.
Oui, le Standard a véritablement touché le fond des canaux en Venise du Nord. En quelque sorte, le point d’orgue d’un début de saison raté. Le coach Slavo Muslin avait été remercié trois jours plus tôt mais le mal était donc bien plus profond. Il se situe au niveau d’un groupe qui manque tout à la fois d’envie, de caractère et sans doute aussi de talent.
A peine installée, la nouvelle direction est déjà aux abois. Daniel Van Buyten, figure emblématique du club et ami du nouveau président Bruno Venanzi, a été appelé à la rescousse comme conseiller sportif. Hier, il a assisté, impuissant et déconfit, à cette véritable journée portes ouvertes, organisée une semaine plus tôt que prévu puisque le "Fan Day" aura lieu le week-end prochain à Sclessin.
Bref, une véritable punition qui rappelait aux supporters des "Rouches" des souvenirs douloureux, des gifles européennes historiques nommés Arsenal ou Bilbao des adversaires contre lesquels les Liégeois avaient également encaissé 7 buts.
Maintenant que va-t-il se passer ? Les dirigeants du matricule 16 sont engagés dans une véritable course contre la montre. Le "mercato" se termine dans quelques heures et après les renforts (Emond est arrivé), le mentor. Il faudra trouver en peu de temps le coach capable de remettre de l’ordre dans le vestiaire et de rassurer les partisans des "rouge et blanc".
Sergio Conceiçao possède sans doute le profil idéal. Et le bouillant Portugais pourrait être LA solution pour les mois à venir. On le sait, l’intérim d’Eric Deflandre ne durera pas. Hier, il a vécu l’après-midi la plus cauchemardesque de son existence, lui qui connut quatre belles saisons comme joueur dans ce même Jan Breydel Stadion. Et, comble de l’ironie, sur le banc d’à côté, Michel Preud’homme était presque gêné de la facilité avec laquelle son équipe brugeoise avait battu ses anciennes couleurs. Mais dans le foot moderne, la raison l’emporte souvent sur l’émotion.
 

Thierry Luthers
avatar
david le rouche
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1782
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 40
Localisation : Corbais

Re: Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Message par david le rouche le Lun 31 Aoû - 20:14

Les propos d’Alex Teklak visent tant les joueurs que la direction.



1.   Je reste convaincu que le Standard actuel manque de qualités. " Ça ne justifie pas l’élimination contre Molde, mais cela explique aussi pourquoi le club en est là. Le souci, c’est que le Standard manque de liquidités et qu’il n’a pas pu faire venir les gros noms qu’il convoitait. Il reste ce lundi pour faire des transferts mais vu la marge de manoeuvre financière réduite, il ne faut surtout pas se tromper! Exemple avec Yattara et Santini: j’ai des doutes sur leur complémentarité. Parce que leurs profils ne s’accordent pas bien. Ajoutez à cela un manque de confiance, et vous obtenez ce qu’on voit en ce moment..."


2. Ils ont eu la peau de Muslin. "Quand on vire un entraîneur, on s’attend à une réaction de la part des joueurs dans le match qui suit. Mais ici, pas du tout. Ce n’était pas un match de football, mais une parodie de match. Les joueurs se sont débarrassés de Muslin - car c’est clair qu’ils ont eu sa peau - et ils sont allés jouer ce match à Bruges... tranquillement. Cette attitude est scandaleuse et c’est bien ça le plus inquiétant au Standard. C’est facile de se mettre en cause en interview mais il faut vraiment le faire. Il est grand temps de faire quelque chose pour retrouver la mentalité du Standard. Illustration avec la vidéo d’excuses des joueurs après le match à Molde: c’était pathétique. Ils auraient mieux fait de faire une vidéo pour analyser leurs prestations individuelles! "


3.  Il faut remettre en place une hiérarchie claire dans le club. "Si les joueurs font la loi comme ça, c’est que la situation au Standard était encore plus grave que je ne le pensais. En fait, Muslin a été très vite fragilisé. Quand il demandé publiquement du renfort et qu’il a été recadré par sa direction, sa position a été fragilisée. Conséquence fâcheuse: les joueurs ont dès lors manqué de respect envers leur entraîneur..."


4.  Très mature, Dendoncker fait mieux jouer Defour et Tielemans. "Besnik Hasi a cherché à retrouver un certain équilibre et il l’a trouvé avec la présence de Leander Dendoncker. Pour moi, sa présence dans l’équipe est une évidence. Il a permis à Defour et Tielemans de joueur plus haut et donc d’être meilleurs dans leurs infiltrations et leur passing. Dendoncker, c’est un joueur qui pense de manière défensive alors que la plupart des autres pensent à attaquer. Il aurait pu, à certains moments, être attiré vers l’avant mais il ne s’est pas dispersé. C’est là le signe d’une grande maturité pour un joueur de 20 ans. Dans un 4-3-3 avec beaucoup de liberté pour Suarez, Anderlecht a donc bien fait le boulot. Mais il faut relativiser les enseignements de cette rencontre par la faiblesse criante de Westerlo. Cette équipe a commis des erreurs flagrantes dans son jeu de position et a facilité la tâche du Sporting."


5. Mehdi Bayat a eu raison de vendre Kebano. "Le gros problème à Charleroi est survenu à cause du transfert de Dewaest. Il a déclaré, par naïveté, qu’il gagnait quatre fois plus à Genk et à Charleroi. Quand Kebano et Ndongala, deux joueurs qui ont plus de talent pur que Dewaest, ont entendu cela, ils ont voulu partir. Et Kebano a été transféré à Genk... Les supporters sont mécontents mais je trouve injuste d’en vouloir à Mehdi Bayat. En fait, il paie encore l’héritage d’Abbas Bayat. Quand quelque chose pose un gros problème, les dix ans de bêtise d’Abbas refont surface et certains pensent que Mehdi a des similitudes. Ils ont tort. Même si Charleroi n’est plus obligé de vendre, c’était impossible de garder Kebano. Le garçon voulait absolument partir. À Charleroi, il n’avait plus envie..."

(Source DH)
avatar
Angel XP
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1000
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 48
Localisation : Liège

Re: Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Message par Angel XP le Mar 1 Sep - 9:34

Il faudrait surtout revoir le championnat

Depuis les PO, les matchs sont de plus en plus mauvais

Il faut absolument au début du championnat, un peu plus de foot et de qualités.

Je n'ai pas la solution miracle mais un championnat à 10 avec 2x2 matchs Aller/retour

Sans aucune division des pts.

avatar
Loupnoir
Admin
Admin

Messages : 5465
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : ANDERLECHT

Re: Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Message par Loupnoir le Mar 1 Sep - 13:47

La victoire a 3 points dans la phase classique,et à 2 points dans les POs...
avatar
Loupnoir
Admin
Admin

Messages : 5465
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : ANDERLECHT

Re: Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Message par Loupnoir le Mar 1 Sep - 21:41

Comme un lundi… de Standardite aiguë chronique.  

 Bonjour, comment ça va vous ? Pas trop dur, ce lundi matin ? Bon, on peut quand même causer un peu de foot. Du moins on va essayer. On commence par quoi ? Anderlecht ? Waasland-Beveren ? Mouscron ? De quoi ? Euh… Vous êtes sûrs qu’on doit revenir sur « ça » ? Bon… laissez-moi un café et on s’y met.


LE TOP

Bruges. Critiqué depuis le début de saison, éliminé de la Ligue des Champions, accumulant blessé sur blessé, le Club n’a pas connu un début de saison tranquille. Mais c’est peut-être hier, que cette dernière a enfin débuté pour les hommes de Michel Preud’homme. Avec un sparring-partner certes de qualité inférieure, les Gazelles ont quand même marqué… beaucoup. Marqué des buts, marqué un grand coup, marqué au fer rouche, et marqué l’histoire. Voilà, 7-1 contre le Standard, score historique, volée érotique.

Puis bon, signer Vossen au soir d’un succès pareil, fallait oser.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LE FLOP

« Maman, ça va pas trop. Je crève de mal, un peu partout. Tu n’as pas quelque chose pour moi ? Déjà pour la tête, un Dafalgan ou un truc comme ça. Je sais que j’en ai déjà abusé jeudi soir mais bon, ce sont des migraines chroniques. Puis j’ai la gorge un peu sèche et irritée. Sans doute un courant d’air, oui, maman…

J’ai aussi mal mes doigts, surtout mes ongles. Oh ils sont sans doute tombés pendant la nuit. T’as pas un truc pour ça ? De l’iso-bétadine? C’est pas un peu exagéré… Bof, tant que ça marche. Ah oui, j’ai plus de cachets pour le ventre non plus. Je vais finir constipé moi à c’t’heure… Et c’est comment déjà les trucs pour le dos de papa ?

Ah oui, j’ai aussi mal le pied. J’ai dû me cogner dans un meuble. ET NON CA N’A RIEN AVOIR AVEC CE TROU DANS LA PORTE. M’enfin… Comment tu dis maman ? Je devrais arrêter de regarder le foot ? Ou du moins de supporter le Standard ? Sûrement, oui…

T’as pas de la vaseline au fait ? »    

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LA BONNE NOUVELLE

Le mercato se finit ce soir, youhou. Enfin fini les rumeurs, les fausses infos, les jeux d’agents. Aux clubs à bien cibler leurs derniers renforts. Certains en ont terriblement besoin…

Par exemple: un club qui vient de se faire éliminer de l’Europa League sans les honneurs par un modeste club norvégien et qui, dans la foulée, se prend un 7-1 chez un concurrent direct, fait signer… Renaud Emond. Au lieu d’un vrai entraîneur. Voilà, voilà.

LA MAUVAISE NOUVELLE

Où sont passés les Carolos de la saison dernière ? Certes, dépouillé de plusieurs cadres, Charleroi n’y est plus trop en ce début de saison. L’expérience du top-6 sera difficile à confirmer. A moins que Mogi Bayat ne déniche une perle ou l’autre à refourguer pour les Zèbres… avant de les revendre dans un autre club où il a ses entrées. Wait and see.

LE TRUC DRÔLE

La saga Mbark Boussoufa touche à sa fin. Et pas de la meilleure des manières pour les Mauves. Le génial petit Marocain ne viendra, en principe, pas. Malgré les « c’est fait » et les « officiel demain » de la presse. Dommage, car le talent du médian offensif n’auraient pas fait de mal à notre JPL toute rouillée. Allez, on est sûr que Herman a un plan B. Sans doute un ancien Rouche. Plutôt Bjarnasson ou Seijas ?  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

P.S.: Dennis Praet pour remplacer Kevin De Bruyne à Wolfsburg ? LOL.

LE TRUC PAS DRÔLE

La situation d’Anthony Vanden Borre. Il y a un an, le mec sortait d’une Coupe du Monde remarquable. Était considéré comme un exemple. Et une vraie solution au back droit chez les Diables. Aujourd’hui, il est dans le noyau B des Mauves. Considéré un joueur ingérable. Et en passe de signer n’importe où. Pourquoi pas au Standard, tant qu’on y est.

LE JOUEUR AU TOP

Abdoulaye Diaby (Bruges). On ne va pas dire qu’il a fait un match parfait, malgré son quadruplé. Non, car il n’a affronté « que » le Standard. Il n’a crucifié « que » Thuram. Il ne s’est baladé « que » contre la plus mauvaise défense de la division. Il ne s’est joué « que » de Teixeira et Arslanagic. La semaine prochaine, Bruges va à Mouscron. L’attaquant, qui retrouvera son ancien club, aura enfin une vraie opposition. Et pourra confirmer. Ou non...  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 LE JOUEUR ENTRAÎNEUR AD INTERIM PAS AU TOP

Eric Deflandre, ce joueur à la carrière plus que respectable, qui a tout connu. Presque tout gagné. Et qui, très rapidement, passe d’entraîneur des U15 à T1 du Standard de Liège. Mais pas n’importe quel Standard. Ce Standard. Et pas n’importe quand. Maintenant. Et pas n’importe où. A Bruges. Club qu’il connait particulièrement bien.

Quel cadeau empoisonné de la part de la direction. Quel respect de la part des joueurs. Pauvre Eric.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 LE TWEET

Bon, j’ai du gratter pour en trouver un, mais je l’air. Celui d’un joueur du Standard, à savoir Jorge Teixeira, qui présente ses excuses pour cette parodie de match.

On peut passer à travers, être en dessous de tout, mais après il faut assumer et ne pas sa cacher. C’est son mérite, à lui.

I feel ashamed for today result and i apolozige for that, Consequences of last weeks preparation and not only! Prepare next weeks correctly!

— Jorge Teixeira (@Tex2Jorge) 30 Août 2015

Allez, maintenant on attend la vidéo des joueurs sur le site pour s’excuser et demander aux supporters de les soutenir. Ça promet.

 

Contenu sponsorisé

Re: Le débrief tactique de la 6e journée de Pro League Plus !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 23:18