POUR DES "PTITES" INFOS JOURNALIERES,CONSULTEZ LE FIL D'ACTUALITES TWITTER A GAUCHE DU FORUM.
SUR LE "PORTAIL",CLASSEMENTS DES DIFFERENTS CHAMPIONNATS EN EUROPE.

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Dim 9 Aoû - 22:51

Les Fous sur Twitter.


Standard/FC Bruges (13/12/15)

Partagez
avatar
david le rouche
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1782
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 40
Localisation : Corbais

Standard/FC Bruges (13/12/15)

Message par david le rouche le Sam 12 Déc - 8:22


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Legear masqué et déjà prêt pour dimanche?


 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 


Yannick Ferrera précise qu'il pourrait prendre le risque.

Annoncé indisponible pour 5 semaines vendredi dernier, Jonathan Legear pourrait figurer dans le groupe ce dimanche contre Bruges. "A part Brüls, tout le monde est apte à jouer", précise Yannick Ferrera. "Jonathan? Il s'entraîne normalement mais sans contact. Quand je parle avec lui, il se dit prêt à prendre le risque pour dimanche. Avec un masque ? Pourquoi pas. La décision sera prise en concertation avec le staff médical et le joueur. S'il y a le moindre risque, il ne sera pas de la partie. Si le staff médical le juge apte, il pourrait en être."

(Source DH)
avatar
Lambo
Posteur Espoir
Posteur Espoir

Messages : 3261
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : La Cosa - La T3E3

Re: Standard/FC Bruges (13/12/15)

Message par Lambo le Sam 12 Déc - 8:35

Préparation pour Bruges




L'avis des experts


avatar
Lambo
Posteur Espoir
Posteur Espoir

Messages : 3261
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : La Cosa - La T3E3

Re: Standard/FC Bruges (13/12/15)

Message par Lambo le Dim 13 Déc - 8:16

Adrien Trebel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Loupnoir
Admin
Admin

Messages : 5465
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : ANDERLECHT

Re: Standard/FC Bruges (13/12/15)

Message par Loupnoir le Dim 13 Déc - 13:35

Les compos.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
david le rouche
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1782
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 40
Localisation : Corbais

Re: Standard/FC Bruges (13/12/15)

Message par david le rouche le Dim 13 Déc - 14:29


Ferrera défie Preud'homme: quand l’élève retrouve son professeur




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Yannick Ferrera sait très bien que s’il a découvert un vestiaire si fragile lorsqu’il est arrivé au Standard, c’est à cause de Michel Preud’homme. Quelques jours plus tôt, les Rouches avaient été humiliés au Jan Breydelstadion, incapables de stopper les velléités offensives brugeoises. Le résultat final (7-1) avait tué le peu de confiance qui animait encore les joueurs suite au départ de Slavo Muslin.
Cet après-midi, le technicien tentera de prouver à MPH qu’il est parvenu à redresser ce groupe. Pour confirmer, dans un premier temps, le léger retour du club dans la course aux playoffs 1 et, ensuite, pour démontrer qu’il a bien appris à ses côtés et qu’il est, aujourd’hui, capable de le battre.
Les deux hommes ont travaillé ensemble durant une saison, à Al Shabab. À l’époque, Yannick Ferrera était un simple analyste vidéo. "Il m’avait dit me tenir prêt", explique l’entraîneur du Standard. "Au début, on parlait de Michel à Lyon, puis en équipe nationale et finalement il a rejoint l’Arabie Saoudite. Mais pour moi, ce n’était pas important car je voulais absolument travailler avec lui."
Si l’expérience n’a pas duré plus longtemps, c’est tout simplement parce que le cadet des Ferrera a eu l’occasion de rejoindre Charleroi comme entraîneur principal. Sans quoi il serait resté aux côtés de Michel Preud’homme. "Au début, je pensais qu’il allait me considérer comme un étudiant mais il m’a immédiatement demandé de le rejoindre sur le terrain. J’ai eu de plus en plus de responsabilités, ce qui m’a permis d’apprendre énormément. Michel est quelqu’un de merveilleux sur le plan humain. Quand j’ai reçu l’offre de Charleroi, il m’a directement soutenu et permis de tenter ma chance en première division."
Yannick Ferrera a plutôt bien saisi cette opportunité. Il a déjà eu l’occasion de le prouver à son maître lors de la première journée de compétition en battant le Club Bruges avec Saint-Trond. Cet après-midi, il espère en faire de même pour permettre au Standard de poursuivre sa remontée au classement général. "C’était sympa de le croiser sur un terrain de foot. Même s’il est un petit peu moins mon ami dorénavant", avait lancé MPH à l’issue de ce match.
Alors, la réconciliation, c’est pour ce soir ?

"Yannick Ferrera suivait les ordres"

Ibrahima Yattara a évolué à Al Shabab avec les deux coaches de ce dimanche
Au milieu de tous les joueurs saoudiens, il y avait Ibrahima Yattara à Al Shabab. Durant une saison, l’ancien attaquant de l’Antwerp, parti ensuite en Turquie, a côtoyé les deux entraîneurs qui s’affronteront ce dimanche après-midi. "Michel Preud’homme avait demandé à Yannick Ferrera de rester proche du groupe. Il était tous les jours avec nous sur la pelouse d’entraînement", se souvient-il. "Il avait un rôle bien précis. Michel Preud’homme et Emilio Ferrera décortiquaient le jeu de nos adversaires et Yannick nous expliquait, ensuite, tout ce qu’il fallait faire grâce à son ordinateur portable. Il nous donnait les instructions tactiques. À l’époque, il n’était pas un décideur, il suivait simplement les consignes du reste du staff technique."
Ibrahima Yattara garde de bons souvenirs des deux hommes. "On voyait qu’ils s’entendaient bien. Ils étaient souvent ensemble", poursuit-il. "Honnêtement, je n’aurais jamais pensé qu’il soit nommé entraîneur du Standard. Cela m’a un petit peu surpris. Pas parce qu’il n’a pas le niveau mais tout simplement parce qu’il est encore fort jeune et manque donc d’expérience. Surtout pour un club de top niveau."

"Ils savent soigner une défense"

Alex Teklak décortique les ressemblances entre Yannick Ferrera et Michel Preud’homme.
Côtoyer, au jour le jour, Michel Preud’homme ne peut rester sans incidence. Durant les douze mois passés à Al-Shabab, Yannick Ferrera a eu l’occasion d’apprendre et d’emmener avec lui quelques astuces d’un métier qu’il était, alors, encore en train de découvrir. "Il est difficile d’apprendre ce boulot sur les bancs de l’école", note Alex Teklak, toujours très attentif au comportement des entraîneurs de l’élite.
Cette collaboration a, sans conteste, rapproché les deux hommes. "Ils accordent une grande importance au travail défensif, sans que cela soit péjoratif. C’est leur base de travail et dans un championnat comme le nôtre, je trouve ça très important. Il est simplement dommage que Yannick ne se soit pas plus rapidement concentré là-dessus quand il est arrivé au Standard. Le club venait de prendre sept buts à Bruges et il était nécessaire de tout verrouiller derrière, même contre Louvain ou Westerlo. Mais lui a préféré attendre quelques semaines avant de s’y résoudre. A contrario, Michel Preud’homme arrive à imposer ses vues lorsqu’il débarque quelque part. Son CV, imposant comme un bottin téléphonique, lui offre directement une certaine crédibilité et permet d’avoir la mainmise sur son noyau. Yannick n’a pas encore cette aura, ce qui est logique vu son jeune âge."
Sous le soleil saoudien, le technicien a également observé comment son aîné parlait à un noyau de professionnels, "un élément important car la première impression que donne un entraîneur est certainement celle qui reste gravée le plus longtemps", mais aussi la manière dont il se comportait le long de la ligne de touche. "Cet aspect est, avant tout, lié à la nature humaine, pas à un simple copier/coller", note Alex Teklak. "Face à la presse, ils sont différents. Si MPH a envie d’ennuyer un journaliste, il le fera en répondant à côté à chaque question. Yannick connaît l’importance de la presse et d’une bonne communication pour conserver un climat sain autour du club. Le comportement de son oncle, Emilio, capable de se renfermer, lui a également servi de contre-exemple, sans oublier son boulot de consultant, qui lui a permis de connaître l’envers du décor."
Malgré leurs différences, Yannick Ferrera et Michel Preud’homme représentent l’archétype de l’entraîneur capable d’amener un réel plus au championnat. "Yannick a pu s’inspirer de l’une ou l’autre chose mais un coach doit, avant tout, se trouver lui-même et se définir selon sa propre personnalité. Beaucoup d’entraîneurs ne savent pas pourquoi ils gagnent un match et d’autres savent pourquoi ils en ont perdu un. Yannick et Michel appartiennent à la deuxième catégorie… Tant mieux."

"Ils ne se sont pas connus à Gand"

Il a souvent été dit que Yannick Ferrera et Michel Preud’homme avaient appris à se connaître lors de leur passage à La Gantoise. "Ce n’est pas vraiment le cas", assure Manu Ferrera. "J’ai simplement demandé à Michel si je pouvais envoyer mon neveu scouter le Cercle Bruges, que nous devions affronter en finale de Coupe de Belgique. Yannick a suivi les entraînements et matches brugeois, puis nous a envoyé son rapport. Les deux hommes ne se sont pas parlés directement. C’est, ensuite, Francky Dury qui lui a offert une place dans le staff."

"La farandole à Bruxelles"

Eric Deflandre garde de bons souvenirs de son histoire brugeoise.
Dans la tête d’Eric Deflandre, il n’y a pas que ce douloureux souvenir de la raclée du match aller qui est inscrit. L’actuel adjoint au Standard a connu de grands moments chez les Blauw en Zwart. "Le plus mémorable étant assurément le titre de 1996", se souvient le Liégeois. "Cette année-là, nous avions été sacrés à six matches de la fin avec 16 points d’avance. Un dimanche, on pouvait être sacré avant de nous rendre à Anderlecht si le Lierse et Genk faisaient match nul. Cela s’est terminé sur le score de 1-1. On a alors fait la fête à Bruxelles en buvant de la bière, du vin et du champagne au repas d’avant-match. On a même fait une farandole dans les rues de Bruxelles. C’était incroyable. Après 90 minutes, le score final était de 0-1 grâce à un but de Vermant. L’apothéose !"
Aujourd’hui encore, rencontrer le Club Bruges est spécial pour le Liégeois. "À chaque fois que j’y retourne, les gens me saluent. J’ai gardé de bons souvenirs. C’est à ce moment-là que je commençais à être au top et c’est quand j’étais à Bruges que je suis arrivé en équipe nationale."
Ce dimanche, il n’y aura pas d’état d’âme dans le chef de Deflandre. Les Standardmen doivent l’emporter s’ils veulent accéder aux PO1. "On a bossé durant la semaine. On a notre petite idée et le coach a mis en place des choses pour pouvoir contrer Bruges. Plus on avance dans la semaine, plus le groupe se bonifie. On a basé un système tactique par rapport à Bruges et j’espère que les joueurs seront réceptifs cette fois. Vu le nombre de points perdus en route jusqu’à aujourd’hui, on se doit de l’emporter. J’aimerais que l’ Enfer de Sclessin fasse à nouveau peur à l’adversaire."

(Source DH)


avatar
david le rouche
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1782
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 40
Localisation : Corbais

Re: Standard/FC Bruges (13/12/15)

Message par david le rouche le Dim 13 Déc - 16:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Les Liégeois ont livré une prestation convaincante face à un Club de Bruges encore fourbu de son élimination européenne.
Le Standard a réalisé untrès beau match pour battre le Club de Bruges sur le score de 2-0. Tout juste éliminé de l'Europa League, le Club n'a pu compter sur la Pro League pour se refaire une santé. Au contraire, les Légeois réalisent ainsi un 17/24 (70% des points) pour revenir à égalité avec Genk, toujours 6e grâce à la différence de but.
Jelle Van Damme a ouvert le score en début de seconde période sur phase arrêtée après avoir vu son but quasi annulé pour un hors jeu imaginaire. Quelques secondes avant, Anthony Knockaert s'était vu lui annuler son but sur une erreur d'arbitrage de Bart Vertenten. Dans la foulée, Boli Bolingoli s'était pris une deuxième jaune qui réduisait les Gazelles à 10 pour une mi-temps. Une exclusion qui facilitait la tâches des Rouches...
Quelques minutes plus tard, le Franco-togolais Matthieu Dossevi doublait la mise d'un but plein de sang-froid, poncutant ainsi son très bon match d'un but synonyme de succès assuré pour son club. A noter aussi le bon match de Jonathan Legear sur le flanc gauche. Le joueur était masqué en raison d'une fracture de la pommette.

(Source DH)
avatar
Loupnoir
Admin
Admin

Messages : 5465
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : ANDERLECHT

Re: Standard/FC Bruges (13/12/15)

Message par Loupnoir le Dim 13 Déc - 19:21


Match parfait des Rouches face à des Brugeois amorphes,étrange le banc des Brugeois,erreur de coaching de MPH ? Fatigue Européenne ?
A noter que Vertenten n'a pas suivi son juge de ligne cette fois,contrairement au but injustement annulé de Foufour en bord de Meuse...Seuls contre tous les Rouches ?

Contenu sponsorisé

Re: Standard/FC Bruges (13/12/15)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 3:08