POUR DES "PTITES" INFOS JOURNALIERES,CONSULTEZ LE FIL D'ACTUALITES TWITTER A GAUCHE DU FORUM.
SUR LE "PORTAIL",CLASSEMENTS DES DIFFERENTS CHAMPIONNATS EN EUROPE.

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Dim 9 Aoû - 22:51

Les Fous sur Twitter.


Le débrief tactique de la 20e journée de Pro League

Partagez
avatar
david le rouche
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1782
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 40
Localisation : Corbais

Le débrief tactique de la 20e journée de Pro League

Message par david le rouche le Lun 21 Déc - 12:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Comme chaque semaine, notre consultant décortique la défunte journée de Pro League. Au programme ce lundi: la justesse tactique d'Hasi et l'évolution d'Okaka. Et comme d'habitude, c'est du tac au tac avec Teklak.

1 "Hasi a été très juste dans son analyse"

"La première période a été dominée par un Anderlecht qui a joué dans la configuration qu’il préfère. Ses joueurs ont laissé le ballon à l’adversaire et ont contré de manière remarquable. Rien à dire, c’est une excellente équipe pour contrer. Pour moi, Leander Dendoncker est l’homme du match tant il a été juste dans tous les secteurs de jeu. Il n’a pas connu le moindre temps faible. Il a répondu aux attentes de toutes les vies du match. Besnik Hasi a été très juste dans son analyse en mettant Michaël Heylen en défense afin de maintenir Leander Dendoncker dans l’entrejeu, où il est le plus utile. Michaël Heylen a d’ailleurs réalisé un excellent match vu son faible temps de jeu et son manque de confiance. La montée de Youri Tielemans m’a également fait plaisir. Il a joué sans chipoter, il a été au duel. J’ai l’impression qu’il a compris quelque chose. Le choix de Frank Acheampong était également judicieux pour ce genre de match. En contre, il peut partir de bien plus loin et semer le doute en jouant bas. Avec la récupération haute, il devait peu toucher le ballon avant de se projeter vers l’avant. Son duo avec Dennis Praet fonctionne bien dans cette configuration mais sur attaque posée, Ivan Obradovic lui est techniquement supérieur. La présence du Ghanéen a permis de nombreux débordements côté gauche et des centres à ras de sol vers Stefano Okaka. L’Italien marque énormément de buts en venant couper au premier poteau. Michel Preud’homme avait prévenu ses gars mais ils se sont fait avoir. Thomas Meunier n’aime pas jouer contre un adversaire aussi véloce. Il n’a pas l’habitude de matches pareils et n’a donc pas le temps d’apprendre. Il paie directement la note. Une nouvelle fois, il n’a jamais trouvé Abdoulaye Diaby comme point d’appui. La montée de Lior Refaelov, avec qui il est complice, lui a fait du bien. Le fait de garder Jelle Vossen le plus loin possible du but était également une bonne idée des Bruxellois. Il ne sait pas venir de loin."

2 "Tout faire pour éviter les moments creux"

"Besnik Hasi doit maintenant arriver à gérer les moments creux de ses joueurs. Les remotiver pour ne pas qu’ils fassent un Courtrai bis. Le problème est que Lokeren va leur laisser le ballon. Et faire le jeu fait voir que la palette anderlechtoise n’est pas encore complète. Ils ont mis des buts sur attaque posée mais il n’y a pas de séquences récurrentes. C’est d’ailleurs le cas de toute la Pro League sauf Gand. Anderlecht est une équipe remarquable… sur contre. Imoh Ezekiel en a été la preuve ce week-end car même à droite, il a su être efficace alors que lors d’une rencontre dominée par son équipe, il n’est pas à l’aise. Anderlecht aura des soucis contre des défenses regroupées et devra se baser sur le génie de Dennis Praet ou de Matias Suarez. Cela fait partie de l’identité du club. Je trouve toutefois anormal de devoir prendre un coup sur la tête pour se retrouver."

3 "Okaka évolue bien"

"Stefano Okaka est retombé dans ses travers durant 15 minutes après son but annulé. Avant, il commençait à râler après cinq minutes. Il évolue bien à ce niveau-là, il gère mieux ses émotions. C’est assez paradoxal de râler sur les duels alors qu’il se nourrit du contact de l’adversaire. J’ai parfois l’impression qu’il est rapidement dans l’anticipation de la faute. Puis, il est tellement expressif que l’arbitre ne veut pas aller dans son sens. Et c’est humain. Je comprends la frustration du joueur car son but devait être validé. Le règlement ne correspond pas à la réalité du football. Le seul fautif dans l’histoire, c’est Björn Engels qui se troue. Stefano Okaka ne va pas vers le ballon s’il ne sent pas que le défenseur va faire une tête. C’est lui qui offre la possibilité. Pour le penalty commis par Thomas Meunier, il n’y a rien. Mais ce n’est pas l’arbitre qui a influencé la rencontre car le vrai match se passe à 0-2, lors de la très mauvaise première période de Bruges."

(Source DH)
avatar
Lambo
Posteur Espoir
Posteur Espoir

Messages : 3261
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : La Cosa - La T3E3

Re: Le débrief tactique de la 20e journée de Pro League

Message par Lambo le Lun 21 Déc - 13:41

Et les autres matchs de cette 20ème journée de Pro League, t'en penses quoi tête à claques ??

47 47 47
avatar
david le rouche
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1782
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 40
Localisation : Corbais

Re: Le débrief tactique de la 20e journée de Pro League

Message par david le rouche le Lun 21 Déc - 14:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Un édito de Christophe Franken.
Quand Dennis Praet a inscrit son second but, le quatrième du Sporting et le cinquième de la rencontre dimanche après midi au Jan Breydelstadion, tous les joueurs ont pris la direction de la tribune réservée aux fans anderlechtois pour faire la fête avec leur numéro 10. Tous sauf un. Silvio Proto a, lui, pris la direction du banc de touche pour sauter dans les bras de Besnik Hasi.
Une image tout sauf anodine : la semaine avant le topper , le gardien et capitaine avait convoqué plusieurs autres cadres du vestiaire pour mettre les choses au clair avec le groupe. Une façon de dire à ses équipiers : "Hasi est un coach qui se démène pour nous mais on ne le lui rend pas toujours sur le terrain et c’est lui qui le paie auprès des supporters en ramassant tous les sifflets."
Le match sorti pour tous les Anderlechtois dimanche a montré que la grande majorité du vestiaire partage l’avis de Proto. Hasi ne méritait pas de prendre toutes les huées du match nul contre Ostende. La prestation quatre étoiles des Mauves ressemblait même à une sorte de message d’excuse à leur coach.
Les supporters bruxellois présents à Bruges dimanche ont chanté le nom de Praet, Suarez, Okaka, Proto et plusieurs autres joueurs. À juste titre. Mais rien pour Hasi. Ce 1-4 ne suffira pas à le rendre à nouveau populaire dans les tribunes mais cela a au moins fait taire les critiques. Les "Hasi buiten" entendus après Ostende semblaient déjà bien loin vu le résultat et le spectacle. L’Albanais va pouvoir vivre un début de semaine plus agréable et (un peu) respirer avant de se déplacer chez Georges Leekens mercredi soir.
Malin, Hasi connaît très bien l’une des grandes règles du football : le mérite d’une victoire revient aux joueurs tandis que la responsabilité d’une défaite frappe régulièrement la pomme de l’entraîneur. Mais Hasi sait également qu’il a regagné du crédit dimanche. Auprès des fans mais aussi à l’intérieur de son propre club où certains aimaient le remettre discrètement en question.

(Source DH)
avatar
david le rouche
Posteur Scolaire
Posteur Scolaire

Messages : 1782
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 40
Localisation : Corbais

Re: Le débrief tactique de la 20e journée de Pro League

Message par david le rouche le Lun 21 Déc - 18:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Chaque lundi, DH.be jette un regard tactique et impertinent sur la dernière journée de Pro League. Au menu de cette semaine, entre autres : OHL en mode Top 6, Vossen fait taire Preud’homme, Hanni soigne son bulletin et Charleroi dézone.


Le changement: Kebano à la pointe de l’attaque


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Après l’avoir essayé en Coupe, Peter Maes a retenté le coup de Neeskens Kebano en pointe de l’attaque en lieu et place d’Igor De Camargo, pourtant arrivé en grande pompe cet été. Deux essais et deux réussites pour l’ancien coach de Lokeren qui est peut-être celui qui se cherche le plus depuis qu’il a pris la tête de Genk. Son nouveau système pourrait être le bon. Au lieu d’amputer un membre de son entrejeu pour poster Pozuelo et le trio d’artistes sous un attaquant de pointe, il a renforcé son milieu de terrain avec Buyens et Ndidi et a fait sauter la tête de son schéma de jeu pour y mettre Kebano. Le Français en est encore au stade de l’apprentissage du poste de faux numéro 9 mais s’y sent bien. Logique pour un homme qui ne vit que de liberté. Derrière l’attaquant, il avait déjà prouvé que ses mouvements entre les lignes et dans la profondeur pouvaient faire la différence. Seul devant, il fait ce qu’il veut tant qu’il est dans le rectangle quand le ballon y arrive. Un job d’autant plus aisé qu’il a perdu quelques kilos superflus.

Les bons élèves : L’attaque d’OHL et la défense de Courtrai

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OHL joue bien mieux au football que certains membres du Top 6. Son classement (15e) ne le laisse pas présager mais l’animation offensive des Louvanistes est solide, efficace et presque automatisée. Trossard, Croizet et Cerigioni jouent parfaitement ensemble : leurs courses sont précises et leurs gestes tranchants. Résultats des courses : 11 buts en 4 matches. Un ratio près de trois fois supérieur à celui précédent l’arrivée d’Emilio Ferrera. Johan Walem a également fait preuve de beaucoup de jugeote en osant faire jouer trois défenseurs centraux en marquage individuel sur le trio offensif de La Gantoise. Problème pour des Courtraisiens bien organisés : les Buffalos ont plus d’un tour dans leur sac. Un décrochage de Milicevic, un appel dans l’espace et la différence était faite.


Les cancres: La zone de Charleroi, l’attaque de Lokeren


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le duo Enoh-Coehlo ne tourne tellement pas que Francky Dury avait comme plan de les laisser libres et de concentrer sa défense sur la deuxième ligne. Vu les difficultés de Lokeren à marquer un but à un Zulte Waregem réduit à dix, on pouvait comprendre le coach flandrien. Le but de Coelho ne lui donne même pas tort tant l’attaquant a loupé avant. Charleroi s’est lui fait avoir comme un débutant sur phase arrêtée. Voyant que le marquage individuel ne lui laissait aucune chance, Gounongbe s’est extirpé de l’emprise adverse en partant de plus loin pour marquer de la tête. Charleroi n’avait pas vu le coup venir passant en zone vu la distance avec l’adversaire. Sans succès.


La phrase - MPh  : “Selon certains connaisseurs, Jelle Vossen n’est pas
un attaquant de pointe”

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Michel Preud’homme s’était fait un peu moqueur en début de mois en lançant une pique aux analystes. “Selon certains connaisseurs, Jelle Vossen n’est pas un attaquant de pointe. Ils disaient déjà ça de Diaby.” Sous-entendu, Diaby et Vossen peuvent tous les deux jouer seuls en pointe. Si l’assertion est vraie pour le premier alors pourquoi ne pas le laisser jouir d’une position libre dans l’axe plutôt que de le cantonner sur le flanc droit ? Un poste qui ne lui convient pas et où il n’aide pas le pauvre Meunier qui doit oublier ses raids pour se contenter de défendre. Vossen, lui, n’est pas fait pour jouer seul devant. En tout cas, pas quand Bruges n’arrive pas à lui offrir les ballons et le soutien dont il a besoin. Depuis deux matches, il est forcé à partir de loin, à décrocher, à gagner des duels aériens et à recevoir des ballons à l’arrêt. Tout ce qu’il déteste.


La stat: Hanni est Monsieur 61%

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Sur les dix derniers matches de Malines, Sofiane Hanni était toujours le sauveur ou du moins la personne la moins ridicule sur le terrain quand ça n’allait pas. Le résultat est presque choquant. Avec 8 buts et 3 assists pour un total de 18 buts pour toute son équipe, Sofiane Hanni est, non pas Monsieur 50 %, mais bien Monsieur 61% à Malines. Tout passe par lui et il semble bien le seul à être capable de faire la différence dans un groupe quasi identique à celui de l’année passée mais qui semble vidé de son âme qui faisait de Malines le trouble-fête parmi les cadors de la compétition.

(Source DH)
avatar
Lambo
Posteur Espoir
Posteur Espoir

Messages : 3261
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 52
Localisation : La Cosa - La T3E3

Re: Le débrief tactique de la 20e journée de Pro League

Message par Lambo le Lun 21 Déc - 19:44

THX david 34

Contenu sponsorisé

Re: Le débrief tactique de la 20e journée de Pro League

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû - 14:47